YRALa délégation européenne Prenons Soin de la Planète, invitée par l’association Monde Pluriel, a passé une semaine à Paris à l’occasion de la COY11 et de la COP21 du 27 novembre au 04 décembre 2015. Entre leur participation à la COY11, la découverte de la « zone bleue », zone officielle des négociations internationales sur le climat soumises à accréditation, les visites de l’Espace Génération Climat, espace dédié à la société civile au Bourget, mais aussi l’invitation à participer au Thematic Day sur l’Education organisé par la Ministre de l’Education Nationale, Mme Vallaud-Belkacem, notre délégation a vécu des expériences étonnantes et détonantes.

Malgré une délégation réduite (à la suite des attentats de Paris, la délégation composée initialement de 14 jeunes et 9 adultes de 7 nationalités différentes a dû être repensée), l’énergie et la bonne humeur étaient au rendez-vous. Composée de Laura Gonzalez et Joaquim Ramos Pinto, nos partenaires portugais de l’association ASPEA, de Jules Constant-Auclair et d’Alexis Gillet, jeunes respectivement de Rhône-Alpes et de PACA, de Gil Sause enseignant à Manosque(13) et adulte accompagnateur, de Laurence Arnaud, enseignante à Crest (26), et de trois danoises, Boel et Frederikke lycéennes et Birte enseignante au Roskilde Gymnasium, notre délégation a participé à diverses activités en lien avec la COP21 :

  • Samedi 28 novembre, nous avons pris le chemin de la Conference Of Youth, la COY 11, où étaient attendus plus de 8000 jeunes de 130 nationalités différentes, venus pour débattre des enjeux socio-environnementaux, présenter leurs initiatives locales et participer à un grand remue-méninge collectif pour construire le monde de demain. A cette occasion, notre délégation européenne a rejoint les rangs de la Youth Press Agency, équipe de jeunes reporters composée de jeunes du monde, cooptée par Paulo Lima notre partenaire de l’association brésilo-italienne Viraçao, dont le but est la diffusion par et pour les jeunes de ce qui se passe lors des COP. Entre interviews, vidéos, articles et photographies, notre délégation, en soutien à cette Youth Press Agency sur la COY et la COP21, a donc pu aider à « rendre visible » les coulisses de ces événements internationaux. Tous les travaux de cette Agence de Reporters des Jeunes sont visibles sur le site européen du projet Prenons Soin de la Planète à l'adresse suivante: http://careplanet-europe.org/index.php?option=com_content&view=featured&Itemid=382&lang=en. L'aatelierssociation Monde Pluriel, et plus particulièrement Cécile Massé, Lydia Nicollet et Laura Gonzalez, ont également proposé un atelier de débats sur la notion de (co)responsabilité et d'engagement, en questionnant notamment les facteurs qui peuvent déclencher un passage à l'action chez les jeunes.
  • Dimanche 29 novembre, jour de mobilisation citoyenne mondiale pour le Climat, notre délégation s’est rendue Place de la République à Paris pour observer le parterre de chaussures (8 tonnes de chaussures!!) dont la collecte a été organisée par Avaaz suite à l’annulation de la marche pour le climat à Paris : « Si nous ne pouvons pas marcher, nos chaussures marcheront pour nous ». Ce fut un très beau moment collectif, nourris par la présence de délégations de pays divers, de chants à cappella par des représentants des petits états insulaires, mais également marquée par l’efficacité collective de tous les individus présents sur la place pour le rangement improvisé des chaussures en fin de matinée.
  • Lundi 30 novembre a été marqué par la cérémonie d’ouverture de la COP21. Munie d’accréditations, notre délégation a pu pénétrer dans l’enceinte de la « zone bleue » et suivre, sur grand écran, l’ouverture de la COP21 et les discours des chefs d’Etats, physiquement présents à quelques pas de là.
  • Mardi 01 décembre, Alexis (lycée des Iscles à Manosque, PACA) et Boel (Gymnasium Rokslide, Danemark) ont eu l’opportunité de siéger aux côtés de représentants de Consealexis boelils Economiques et Sociaux Environnementaux de différents pays du Sud, lors d’une table ronde organisée par le CESE (Conseil Economique et Social Européen) dans l’Espace Génération Climat. A cette occasion, ils ont pris la parole et lu l’Appel à Coresponsabilité, texte coécrit par un collectif de jeunes européens à la Conférence Européenne de Jeunes Prenons Soin de la Planète en mai 2015 à Bruxelles.
  • Mercredi 02 décembre, les jeunes français et danois de notre délégation se sont retrouvés dans les locaux de la Fondation Charles Léopold Mayer (FPH) afin de questionner le rôle de l’éducation pour répondre aux enjeux des changements climatiques. Ils ont débattu et construit un discours, porteur de leurs propositions, envies et rêves pour l’école de demain. Ce discours a été élaboré dans la perspective du Thematic Day du 04 décembre 2015 sur l’Education, organisé à l'initiative de la France, en présence de la Ministre de l'Education, Mme Najat Vallaud-Belkacem et de la Ministre de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie, Mme Ségolène Royal.
  • Jeudi 03 décembre : Après une visite matinale de l’Espace Génération Climat, notre délégation a été accueillie par la conseillère de la Ministre de l’Education Nationale, Mme Lorrain-Itty, au Ministère de l’Education Nationale. Le discours répété, la pression monte d’un cran. Mais notre délégation de jeunes prend plus que jamais conscience de l’opportunité qui leur est offerte de présenter leur texte au plus haut niveau.
  • Vendredi 04 décembre, c’est le jour J. Jules, Boel ediscourst Frederikke se rendent, accompagnés par leurs adultes accompagnateurs et Delphine Astier de l’association Monde Pluriel, en salle 4 de l’Espace Génération Climat où a lieu le Thematic Day sur l’Education sur le thème "Bonnes pratiques d'éducation au développement durable: Comment impulser le changement pour éduquer aux enjeux du changement climatique?" et témoignent en clôture de l'événement de leurs aspirations pour l'école de demain.

 

Cette semaine à la COP21 a été marquée par la diversité des activités, son intensité et l’unité de notre délégation. Les moments vécus, des trajets quotidiens aux temps forts, ont contribué à créer des liens entre les personnes présentes, malgré les différences interculturelles et intergénérationnelles. Chacun, par ses spécificités, ses attentes, sa motivation à participer au changement, a pu être le reporter des actions en cours à la COP21, le représentant de projets locaux menés en lien avec le réseau européen Prenons Soin de la Planète, et le porte-parole d’une communauté de jeunes, d’enseignants ou d’associations aspirant à coopérer pour "construire un monde meilleur" (extrait du discours du 04 déc 2015).